Des nanomètres sur le sapin

Papykid

Les tribulations de Papykid

Il était une fois un nanomètre de très bonne famille qui jouait au ballon-atome avec ses frères. Chacun avait dix ballons et ça faisait un boucan terrible quand ils faisaient un tir au but one-shot de dix ballons. L’ennui c’est qu’il fallait un microscope pour les voir. C’était des minuscules d’un milliardième de mètre qui savaient tout faire mieux que Spiderman. C’était des nanos-costauds.

Atome

C’est cette belle histoire que je racontais à Maxime, six ans. Il se promène avec une boite DS dans sa poche déchirée par le stylet magique.

Je le regarde en douce et sursaute quand il frappe l’écran, pour faire apparaître des questions au programme des conférences du.Collège de France.

- Dis Papykid, tu sais qu’un jour les nanomètres pourront faire des globules rouges ?

- Comme les boules du sapin de Noël ?

- Mais oui Papykid, en plus petit. Mais quand papa dit qu’il a les boules c’est plus gros.

- Tous les papas disent des bêtises

- Eh ben moi, quand je serai papa, je serai professeur de molécules chez un nanomètre.

- Et tu vas faire quoi ?

- Je fabriquerai des nanotubes de carbone.

- Ecoute Maxime. Sois gentil. Parle-moi normalement. Je ne comprends pas la moitié de ce que tu me dis.

- Quelle moitié ?

Alors je suis reparti vers ma boîte de crayons de couleur…

 

0 Commentaire

Soyez le premier a laisser un commentaire.

Laisser un Commentaire