Des problèmes de robinets – online !

Que fait-on lorsque notre enfant a des difficultés à l’école et que les notes dégringolent ? Il y a l’option du cours particulier. Certainement efficace mais surtout très onéreux. Ou alors, on a la chance d’avoir une mémoire d’éléphant et de se souvenir du programme de mathématiques CM2 dans son intégralité. Peu probable passé la trentaine ; de plus, les changements incessants de méthodes nous laissent croire que même le papa le plus doué de sa classe de Cours Moyen sera un peu dépassé. Il nous reste à prendre ce que nous offre la technologie : le soutien scolaire interactif. Et, à ma grande surprise, internet fait très bien les choses.

La maman de Théo vient d’acheter un très grand sac qui contient 475 bonbons. Théo mange 84 bonbons en une semaine.les bonbons sont terminés en 14 jours. Combien de bonbons Théo a -t-il mangés ?

??? Je serais tentée de dire…475, puisqu’il s’est envoyé tout le paquet ! Stupide comme question…

Réponse : 307 ?????

Je constate avec aigreur que malgré les changements successifs de programmes et de méthodologies, les énoncés de problème de maths sont toujours aussi mystérieux pour moi…

Mis à part ces quelques exercices chiffrés, le reste du programme de CM2, puisque c’est celui que j’ai choisi de tester, est tout à fait bien retranscrit. Sur de nombreux sites (www.foad-spirit.net, www.exercicesfree.fr, www.curiosphere.tv ), on peut y relire les cours, y faire des exercices, des jeux, poser des questions sur les forums…

Si on réussit, on peut même imprimer un diplôme ! (je ne l’ai pas eu,  à cause de ces satanés bonbons…) La partie histoire, qui couvre une bonne partie du moyen-âge est particulièrement ludique et intéressante. On apprend, ou plutôt, on comprend tout en s’amusant.

Seul regret, qu’internet n’ait pas existé plus tôt, j’aurais été incollable sur Clovis et les Francs. Mais, malgré le bien-fondé de ces sites de soutien scolaire, inutile de préciser que rien ne vaut évidemment, un papa ou une maman pour les révisions de leçons…

Bon. J’y retourne. Pour le gouter, il y a de la brioche, un pain au chocolat, des raisins, une pomme et une galette. Pierre n’aime pas les pommes, Sarah aime la brioche autant que le pain au chocolat. Que mange Marie ?

Mais je n’en sais rien !!! Et est-ce qu’on ne s’en moque pas un peu de savoir quel est le goûter de marie ??? 22 ans après, c’est toujours autant exaspérant!

Vous pouvez également choisir le bon logiciel ludo-éducatif dans notre dossier spécial

 

Les commentaires sont fermés.