Noël : tout pour les mini geeks…


Il paraitrait que certains de nos hommes seraient des geeks refoulés, ou pire, fiers de l’être. En osmose avec l’ordinateur familial, vivant au pays des jeux vidéo, matant en boucle les 20 saisons de Startreck, et rêvant la nuit de Lara Croft… Et certaines d’entre nous s’en plaindraient… sauf, que inconsciemment, nous élevons nos petits monstres de telle sorte qu’ils prennent le chemin de la « geekitude », comme papa. Et il ne faudra pas venir se lamenter. C’est encore nous qui choisissons les cadeaux de Noël, non ?

Juste pour voir l’étendue des dégâts, un échantillon de produits pour enfant à partir de un an (le nounours !) ou plus précisément pour mini geek en herbe :

  • Les poupées mp3, «niu niu» et «man man». Petites figurines aux couleurs pétantes qui peuvent contenir 2 go de données.
  • Le Lexibook. Ou l’ordi de «grand geek» mais en plus petit ! Ecran 8 pouces, 2 go de mémoire, 2 ports USB, 64 mo de ram et ce qui prouve que le petit ordinateur fonctionne comme celui des grands, il tourne sur Windows.
  • ITeddy, le nounours qui prend des photos, contient des jeux, balance de la musique en mp3, enregistre même la voix de maman pour les moments de cafard.
  • Les consoles: DS, PSP, Vsmile, la Wii…

Ceci n’est qu’une infime partie de  l’attirail du mini geek. Je n’avais, en effet pas le courage de lister l’intégralité de l’offre, tellement gigantesque qu’on en oublierait les bonnes vieilles poupées.

Alors, à qui la faute, hein ? Faudra pas venir se plaindre. Qui s’en mordra les doigts quand son grand fiston de 30 ans passera ses journées sur Warcraft, en passe d’épouser son ordinateur, au milieu des posters de Spiderman et du captain Kirk ?

Alors, on veut toujours offrir les sabres lasers Starwars pour console wii ? Résistons – que la force soit avec nous. 

Les commentaires sont fermés.