Au tableau et reste assis !

Souvenons-nous des joyeux moments passés devant le tableau noir. Surtout lorsqu’on ne connaissait pas la leçon. Mi-stress, mi-panique. On se déplaçait péniblement, tête baissée, jusqu’à l’estrade comme on serait allé à l’échafaud. Il y avait les anxieux, paniqués devant les 28 autres – les chanceux collés à leurs chaises. Et les téméraires, qui racontaient des âneries, histoire de faire rire la galerie, ou encore les jets d’encre et autres boulettes de papier mâché.

Ces grands moments de tendresse seraient en passe de disparaitre petit à petit. Nos chérubins connaitront peut être la quiétude d’une scolarité sans tableau noir.

L’Intel class mate, cet ordinateur à bas prix, destiné tout d’abord aux enfants  défavorisés et aux écoles des pays émergents, revient en force. Quel meilleur endroit que le salon de l’électronique de las Vegas pour présenter la dernière version ? Le petit ordinateur sous coque semble toujours aussi solide, après une multitude de test de résistance aux chocs et des semaines de maltraitance, il sera fin prêt à aller dans les mains d’un petit garnement. Il y a pourtant une nouveauté : grâce à ses charnières, lorsque l’on fait pivoter l’écran, l’ordinateur  se transforme en tablette tactile d’une dimension de 8,9 pouces. Il pourra donc faire office de tableau noir dernière génération. Tout cet équipement est doté d’une batterie solide, puisque le « joujou » peut fonctionner une journée en autonomie totale.

C’est beau le progrès ! Diront certains… d’autres, diront que ça ressemble plus ou  moins à une ardoise. Oui, mais sans éponge ! et puis, il faut vivre avec son temps… 

Les commentaires sont fermés.