Dofus sur iphone !

dofus_iphone Si votre fils de 10 ans vous demande un iPhone ne soyez pas surpris… C’est sans doute que son jeu préféré Dofus est désormais disponible dans les applications iPhone.

dofuspocketLe jeu Dofus plébiscité par de nombreux joueurs de plus en plus jeunes avait déjà sa version mobile avec DofusPocket depuis avril dernier mais voici maintenant son appli iPhone.

Les joueurs passionnés par cet univers créé par Ankama pourront donc rester connectés en permanence (enfin ils devront gérer la mauvaise batterie de l’iphone…).

Les utilisateurs pourront comme dans la version Pocket :

dofus_iphone_2- Consulter ses personnages : afficher leur inventaire et leurs caractéristiques.
Comparer deux personnages, quels que soient leurs serveurs respectifs.
Gérer ses familiers : afficher leur état et les nourrir.
Organiser son magasin (mode marchand) : il est possible d’activer ou désactiver le magasin et d’y ajouter ou d’en retirer des objets.
Être informé de la présence de ses amis dans le jeu.
Chatter avec des joueurs de son serveur.
Gérer sa guilde : lister les membres avec leur état, voir les caractéristiques de la guilde, la liste des percepteurs, des enclos et des maisons. Pour les gérants de guilde, les modifications sur les droits des membres peuvent être effectuées. Ils peuvent aussi exclure ou inviter des membres.
Utiliser directement un jeton de loterie, permettant de gagner des cadeaux en jeu.
Consulter le ladder : classement global (tous serveurs et toutes classes confondues), par serveur, par classe (tous serveurs confondus) et par classe au sein d’un même serveur.
Consulter l’encyclopédie : toutes les fiches des objets et monstres.
Consulter l’état des serveurs de jeu (sauf le Serveur Héroïque).

Tarifs :

Une partie des fonctionnalités de DOFUSPocket est payante. L’abonnement à DOFUSPocket est souscrit indépendamment de l’abonnement à DOFUS mais ANKAMA envisage de proposer des forfaits comprenant les deux services.

Téléchargement ICI ou sur l’AppleStore 

TAGS:

Les commentaires sont fermés.