Qui sont les parents les plus anxieux au monde quand les enfants surfent ?

Etude Trend Micro

L’éditeur Trend Micro publie une étude “Internet : sécurité et usages dans les familles du monde entier” qui montre notamment que ce sont les japonais les parents les plus anxieux sur la toile. L’utilisation du web suscite des questions ou des angoisses à de nombreux parents partout dans le monde. Trens Micro, un éditeur informatique justement spécialisé en sécurité s’est penché sur le sujet avec une étude intéressante qui révèle les comportements des parents que nous sommes.

L’étude fut menée auprès de 1419 parents à travers sept pays dont l’Australie, le Brésil, la France, l’Inde, le Japon, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

Voici quelques résultats de l’étude :

La plupart des parents partagent les mêmes inquiétudes : leurs enfants surfent trop sur le net ! Cependant, certains sont plus inquiets que d’autres. Si 56% des parents britanniques estiment qu’Internet est suffisamment sécuriséseuls 12% des parents japonais partagent cet avis. Il semblerait en effet que les petits nippons soient moins susceptibles de surfer sur les réseaux sociaux : seuls 12% des parents japonais interrogés déclarent que leurs enfants disposent d’un compte sur un réseau social.

Par ailleurs, pour 73% des parents dans le monde la vie privée « virtuelle » des enfants est importante, particulièrement aux Etats-Unis (85%), au Royaume-Uni (83%) et en Australie (81%).

Réseaux Sociaux : les petits brésiliens très précoces !

Près de la moitié des parents autorisent leur enfant de moins de 12 ans à posséder un compte Facebook alors que l’âge requis minimum est de 13 ans. L’avantage est aux petits brésiliens qui se créent un profil en moyenne vers l’âge de 9 ans.

Impliqués, 76% des parents questionnés déclarent être amis avec leurs enfants sur les réseaux sociaux et environ deux tiers d’entre eux surveillent leurs activités sur ces sites au moins une fois par semaine.

Les parents ont cependant confiance en leurs enfants : plus de la moitié (51%) pense qu’ils agissent de façon responsable sur ces réseaux sociaux et 67% des parents américains estiment même « leurs enfants responsables »quand il s’agit de partager des informations personnelles.

Sécurité et solutions mobiles : peu d’enfants possèdent un smartphone

Concernant l’utilisation des smartphones par les enfants, l’étude révèle que peu de parents en ont acheté un (environ 17%), par opposition a un téléphone portable sans accès à Internet. Ce pourcentage est plus élevé au Brésil avec 27% et moins élevé au Japon avec 5%. Par ailleurs, l’âge moyen du premier smartphone est de 13 ans.

En règle générale, les parents ne sont pas de simples spectateurs mais alertent leurs enfants sur l’utilisation des smartphones : 86% leur donnent des conseils pour une utilisation prudente et responsable de leur téléphone. Au Brésil, plus de 90% des parents ayant offert un smartphone à leur enfant, précisent leur avoir donné des conseils avisés pour une utilisation appropriée.

Enfin, 27% des parents seraient susceptibles d’acheter une application sécurisée (type contrôle parental) afin d’orienter leurs enfants à utiliser leur smartphone de façon adaptée.

« Cette étude est encourageante. Elle montre le niveau d’engagement des parents du monde entier concernant l’utilisation des nouvelles technologies par leurs enfants. Le premier niveau d’implication des parents consiste à responsabiliser les enfants qui savent très bien utiliser les nouvelles technologies. L’étape suivante est de s’assurer que les parents disposent des bonnes pratiques et des ressources nécessaires pour, à leur tour, orienter leurs enfants », déclare Lynette Owens, Directrice du programme Trend Micro Internet Safety for Kids & Families.

Conseils aux parents pour guider leurs enfants dans une utilisation responsable d’Internet

Pour les parents qui ne seraient pas tout à fait prêts à guider leurs enfants dans leur utilisation d’Internet, Trend Micro leur propose les conseils suivants :

  • Aidez votre enfant à surfer uniquement sur des sites appropriés à son âge.
  • Le cas échéant, assurez-vous que vos enfants utilisent des mots de passe difficilement identifiables et aient activé tous les paramètres de confidentialité pour plus de sécurité et une utilisation sereine.
  • Demandez-leur de ne partager uniquement que les informations nécessaires sur n’importe quel site ou service en ligne, et de vous demander s’ils ne sont pas sûrs.
  • Conseillez-leur de ne se connecter qu’avec des personnes ou amis qu’ils connaissent déjà et en qui ils peuvent avoir confiance.
  • Incitez-les à traiter les autres avec respect et à ne jamais poster ou partager des propos ou informations diffamants ou injurieux.
  • Apprenez-leur à se méfier de n’importe quelle offre « trop belle pour être vraie ». Dites-leur de faire confiance à leur instinct et si quelque chose semble suspect, de vous en parler.
  • Envisager d’interdire à votre enfant d’utiliser un service de géo-localisation qui diffuse sa position aux autres, sauf si c’est vraiment nécessaire.
  • Toujours effectuer une mise à jour des logiciels de sécurité installés sur chaque appareil que vous utilisez pour vous connecter à Internet et aux réseaux sociaux. Les cybercriminels peuvent, pour la plupart, vous nuire mais si vous disposez d’un bon logiciel ou service de sécurité capable de reconnaître que les liens ou sites sur lesquels ils essaient de vous diriger sont malveillants, vous ne pourrez pas y accéder.

Lire d’autres conseils de Trend Micro 

0 Commentaire

Soyez le premier a laisser un commentaire.

Laisser un Commentaire