Les parents surveillent plus les comptes Facebook de leurs garçons que de leurs filles

Une étude réalisée par Bitdefender, montre que les adolescents sont plus susceptibles que les adolescentes d’être surveillés par leurs parents sur Facebook.

Selon cette même étude réalisée auprès de 1 605 volontaires pendant 3 mois, 50% des parents surveillent plus attentivement le compte Facebook de leurs fils âgés de 13 à 17 ans que celui de leurs filles du même âge.

Les données indiquent également que le taux de surveillance augmente à la rentrée, et que l’attention portée aux garçons par rapport aux filles est alors encore plus importante. En septembre, la probabilité que le compte Facebook d’un garçon soit surveillé est 60% plus importante que celui d’une fille.

 

Réseau Facebook - interdit aux moins de 13 ans

« Cela peut sembler étonnant mais notre étude montre que les parents cherchent plus à protéger les garçons que les filles sur Internet » déclare Catalin Cosoi, Responsable des recherches en sécurité chez l’éditeur d’anti-virus Bitdefender. « Cela est sans doute dû au fait que les garçons ont ou auraient un comportement plus risqué que celui des filles sur Internet. Le cyber-bullying et le cyber-baiting, par exemple, une nouvelle tendance consistant à humilier les enseignants via des vidéos postées en ligne, sont généralement considérés comme des comportements masculins. Nos données indiquent également que les filles et les femmes sont plus prudentes lorsqu’elles communiquent avec des inconnus sur Internet, ce qui leur permet peut-être de gagner davantage la confiance de leurs parents. »

Les conclusions de cet article sont basées sur une étude réalisée entre le 15 juin et le 30 septembre 2012 auprès d’un échantillon de 1 605 personnes, sur 41 pays, dont les principaux utilisateurs viennent des États-Unis, France, Royaume-Uni, Égypte, Roumanie, Allemagne, Canada, Australie, Thaïlande, Mexique, Espagne et Italie. 

TAGS:

0 Commentaire

Soyez le premier a laisser un commentaire.

Laisser un Commentaire